Oasis en tous lieux : we de travail aux Amanins…

Les 24 et 25 janvier 2015 a eu lieu au centre agroécologique des Amanins (http://www.lesamanins.com/),

un week-end de travail sur la refonte des bases et la relance du mouvement des « Oasis en tous lieux ».

Il s’est déroulé à huis clos entre les membres principaux du mouvement national des Colibris et les représentants d’une dizaine d’éco-lieux dont l’objectif était de capitaliser leurs expériences.

 Néanmoins, une partie de la journée du samedi était ouverte aux Colibris cotisants.

 Catherine Tauveron et Thierry Neveu étaient présents à cette journée. Ils ont représenté le groupe local de l’Uzège et ce document est un petit compte-rendu de cette journée.

 amanins_oasis_01_2015

10H30 CONFERENCE DE PIERRE RABHI

La conférence était un peu informelle. Pierre Rabhi a rappelé l’essentiel de sa philosophie et notamment l’importance de changer notre façon de penser (révolution intérieure et insurrection des consciences).
Ceci dans le but, d’introduire et de rappeler l’objectif initial des Oasis en tous lieux qui est de recoloniser le territoire de lieux écologiquement et humainement viables et durables.

Quelque propos de Pierre Rabhi au cours de cette introduction au projet « Oasis en tous lieux »:
Prendre conscience de notre inconscience. Les diagnostiques alarmants abondent alors il est temps de changer les choses pour passer de l’hominisation à l’humanisation (fraternité humaine). Inutile de faire de l’acharnement thérapeutique sur le modèle de société actuel (le Politique n’est pas en phase avec le monde tel qu’il évolue). Reconnaître nos erreurs qui engendrent une tragédie dont nous n’avons pas encore mesuré toute l’horreur. S’acharner à produire des choses à vendre à des gens qui ne peuvent pas acheter ? Et nos vies valent plus qu’un salaire.
Existe t-il un avenir pour l’humanité ? Elle participe à sa propre éradication par manque d’intelligence; elle ne sait pas où elle va, mais elle y va…
Il y a une Vie, sommes-nous en train de l’honorer ?

Qu’est-ce que la violence ? La violence sournoise qui provoque la violence spectaculaire. Faire la liste des violences… C’est en nous que nous devons résoudre la violence si nous voulons la résoudre dans le monde.

Les « Oasis » interrogent une problématique de type social. Plutôt que d’individualiser les individus qui ne peuvent plus compter que sur les soutiens institutionnels, retrouver du lien entre individus. Engager des processus qui vont re-constituer des groupes sociaux, aller vers la mutualisation. Développer des valeurs communes, infinitaires, pour organiser la vie. « En tous lieux » entend que la mutualisation sociale peut être très large.
Parvenir à créer une conscience collective, celle de nous construire ensemble.
La vie sur terre devrait reposer sur la coopération et l’associativité. Or l’humain a introduit la compétitivité (dès tout petit, on rentre en compétition; ensuite c’est la concurrence).
Le premier manifeste des Oasis a émergé d’un travail de groupe. Construire et développer des utopies c’est indispensable. Poser les bases d’une nouvelle réflexion. Pour cela sur le site Colibris mise en place d’un espace de travail collaboratif en réseau http://colibris.cc/oasis
Avec les « Oasis », il y a quelque chose en marche…

Et quelles perspectives et implications pour 2017 ? Envisager de participer au débat des présidentielles ? Lancer des Forums civiques: espaces d’expression d’un grand nombre de citoyens, car nous ne sommes pas des marginaux ! Une candidature relevant d’une « volonté volontaire » avec une « inspiration » ???
Est-il possible de répondre aux aspirations des citoyens dans l’espace politique sans être « politicien ». La réputation de Pierre Rabhi grandie. On sent une adhésion des gens à des choses qui les touchent, il y a une énergie… alors que faire de cette énergie ?

Nous devons devons nous occuper de la terre et la question de l’autonomie alimentaire est cruciale (production locale). Se nourrir sans s’empoisonner. Apporter ce qui est indispensable et qui n’est pas assuré aujourd’hui. Les villes sont des lieux hors-sol où les gens peuvent être pris au piège, pris en otage.
Vers la sobriété heureuse et la libération par la simplicité. Penser la puissance de la modération ( considérer la modération en tant que puissance).

L’humanité est une et indivisible, mais on crée des fragmentation (nationalismes, classes sociales, cultures… ).
Laisser à l’imaginaire humain la possibilité de s’exprimer là ou il est – avec ses cultures -, dans la « sociabilité des consciences ».

 

11H30 PRESENTATION « OASIS EN TOUS LIEUX »

Le mouvement est repris et fait désormais partie intégrante du mouvement des Colibris.
Les expériences qui ont marché seront le catalyseur d’une société basée sur des valeurs humanistes et écologiques.

Mathieu Labonne (Premier lien depuis Janvier 2015) nous a présenté les problématiques auxquelles dois répondre le mouvement et les différents groupes de travail qui œuvreront sur différents sujet courant 2015.

Chacun des différents représentants de groupe s’est présenté et a expliqué ce sur quoi il allait travailler.

« L’Oasis en tous lieux » de décline selon trois catégories :

  • oasis de vie (habité par plusieurs familles)
  • oasis ressource (de production)
  • graine d’Oasis (lieux qui aspirent à devenir Oasis)

et dans tous les cas elle met en oeuvre 5 invariants:

  • l’agro-écologie (responsabilité du lien à la terre nourricière)
  • l’éco-construction (sobre en ressources)
  • l’économie (espaces mutualisés, circuits locaux)
  • la gouvernance (souveraineté individuelle)
  • Education et ouverture sur le monde (la transmission de savoir)

Ces informations vous sont délivrées de mémoire et sans prise de note, donc vous trouverez en suivant le lien ci-après un descriptif officiel plus précis : http://www.colibris-lemouvement.org/ensemble/oasis-incarner-un-nouveau-projet-de-societe

La mission des Colibris est d’inspirer, relier et soutenir et s’applique aussi aux Oasis en tous lieux. Ils ne porteront donc pas de projets mais se positionneront plutôt en facilitateurs.

En 2015:
Montrer ce qui existe déjà, dire que çà marche.
Un numéro hors série de Kaisen spécial: Habiter Autrement « Oasis en tous lieux » sortira le 4 septembre. Il présentera les résultats des travaux et les nouvelles bases du mouvement « Oasis en tous lieux ». Une première partie romancée à partir des expériences existantes insérées dans une fiction d’un Oasis « idéal ». Plus en deuxième partie des témoignages et reportages sur le « vivre ensemble » aujourd’hui. A noter, que ce numéro comportera un cahier détachable de 16 pages destiné aux élus. Chaque possesseur d’un de ce numéro sera donc chargé de remettre le fascicule à un des ses élus locaux afin de le sensibiliser aux enjeux et au mouvement (en France 36000 communes). Les Colibris seront mobilisés pour cette campagne. Et le mouvement participera aux Rencontres nationales de l’Habitat Participatif 2015 organisées par l’association REGAIN à Marseille les 9, 10 et 11 juillet (http://www.habitatparticipatif-paca.net/accueil/actualites).

– Créer des liens afin que les lieux coopèrent grâce à un réseau utile, large, efficace.

– Donner des repères et des méthodes pour les nouveaux projets.
Avec 10 projets tests en 2015 et la rédaction d’une méthode d’accompagnement.

– Faciliter le contexte (juridique, administratif …)
avec la campagne nationale fin 2015 et un plaidoyer et de la communication vers les élus.

– Proposer des moyens de se former et développer des compétences.
Nouvelles formations dans l’Université des Colibris.

– Accompagner la création d’outils adaptés.
En 2016, guides-marche à suivre pour financement, législation…

– Créer des espaces de rencontre.
Dès fin 2015.

En 2016:
– « Sélection de nouveaux projets « Oasis en tous lieux » qui seront accompagnés.

12H30 REPAS EN COMMUN

Entrée : Plateau de crudités et salade (des Amanins)

Plat : Dahl aux pois chiches (excellent et original en remplacement des lentilles corail)

Sortie : Plateau de fromages des Amanins (délicieux!!!)

14H45 RÉUNION COLIBRIS COTISANTS

Une visite des Amanins était normalement prévue mais compte tenu des conditions météo et du retard pris, elle s’est transformée en réunion dans la salle à mangé.

Houari nous a fait une présentation du centre et de son histoire après un tour de présentation de chacun exposant ses motivations en tant que Colibris cotisant.

16h30 FIN DE LA JOURNÉE

Envol précipité de nombreux Colibris, qui en bons oiseaux tropicaux ont pris peur à la vue de l’averse de neige qui débutait à l’extérieur …

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *